Rapport sur l’état d’avancement des activités du Projet de Restauration et Conservation de la Réserve Naturelle de Kalonge (MAI 2019).

Brève présentation

Le Paradis des Primates, est une organisation engagée dans la protection et la conservation de la nature en général, autorisée à œuvrer sur toute l’étendue nationale de la République Démocratique du Congo.

Le présent rapport porte sur les activités de la réserve naturelle de Kalonge dont le reboisement, la sensibilisation de la communauté locale sur la conservation et protection de la biodiversité, la promotion de la conservation communautaire etc…

Intervenant dans plusieurs domaines liés à la conservation de la nature, le Paradis des Primates a réalisé une série d’activités dont le déroulement est conté ci-dessous

Objectifs de la mission

Les activités réalisées à la Réserve Naturelle de Kalonge ont comme principaux objectifs ci-après :

  • Reboiser les espaces déboisés au sein de la Reserve Naturelle de Kalonge ;
  • Promouvoir la conservation communautaire au sein de la communauté locale ;
  • Sensibiliser la population locale sur la protection et conservation de la biodiversité ;
  • Limiter les empiétements sur la Réserve Naturelle de Kalonge ;
  • Réhabilitation de la faune sauvage illégalement détenue ;
  • Lancer un cri d’alarme auprès des partenaires et autres organisations impliquées la protection de la nature, mais aussi, rechercher des nouveaux partenaires pouvant nous accompagner dans la réalisation de notre programme de conservation et protection de la nature.

Description des activités réalisées

Depuis le début du mois de mai de l’an deux mille dix-neuf, le Paradis des Primates a lancé une série d’activités au cours des descentes en collaboration avec les associations locales et les individus membres de la communauté du groupement de Masiki-Kalonge.

Les activités réalisées sont présentées ci-dessous en images et commentaires.

Activités réalisées

Pour ce projet de restauration et conservation de la réserve naturelle de Kalonge en ce mois de mai 2019, nous avons réalisé les activités ci-après :

  1.Soutien et/ou promotion de la conservation communautaire au sein de la communauté locale du groupement de Masiki-Kalonge.

Grace aux semences offertes par l’Association Kokopelli (Semence Sans Frontière) au Paradis des Primates destinées au soutien de la communauté locale dans le but de la promotion de la conservation communautaire, 24 ménages ont bénéficié de ces semences. Le jardin pilote du Paradis des Primates constitue le 25ème ménage.

Les noms et les images des personnes bénéficiaires sont repris ci-dessous :

   2. Défrichage et reboisement des espaces déboisés (anciens champs de culture) au sein de la Réserve Naturelle de Kalonge.

Outre les membres bénévoles du Paradis des Primates, ces activités ont été réalisées avec  la collaboration des individus membres de la communauté locale et des associations œuvrant au niveau local.

Outre la réalisation des pépinières, nous avons dans la plupart de cas exploité la méthode par transplantation qui nous a permis de replanter les espèces du même milieu, même conditions climatiques etc… pour favoriser l’adaptation des plantes.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la reforestation et de la lutte contre le réchauffement/changement climatique.

Les noms et photos des personnes ayant intervenus dans ces activités sont repris ci-dessous.

La réhabilitation de la faune sauvage.

Cette activité a été réalisée grâce à la contribution financière des membres de l’Association Paradis des Primates.

Les images de quelques animaux récupérés des mains de chasseurs/braconniers sont présentes ci-dessous.

Résultats obtenus

Comme résultats obtenus, depuis le début jusqu’à cette étape du projet,

  • Nous avons planté 1810 plantules (espèces confondues) au total sur les 4000 que nous devrions atteindre avant 2020.
  • Les vallées numéro 1 a été reboisée en moitié avec des goyaviers, la vallée numéro 2 a été reboisée dans sa quasi-totalité, l’espace vide (déboisé) près du gite (maison d’accueil) a également été reboisé à 87%.
  • Nous avons barricadé certains de passages traversant la réserve naturelle de Kalonge pour essayer de limiter les empiétements sur le site.
  • Nous avons associé les membres de la communauté locale au projet de restauration et conservation de la réserve naturelle de Kalonge, grâce au soutien (semence) leur apporté ;
  • Un Babouin et trois tortues ont été sauvés des mains des chasseurs/braconniers, et ils sont présentement à la réserve naturelle de Kalonge sous la responsabilité du Paradis des Primates.

Projection des activités avenirs

La suite du présent projet sera consacrée au :

  • Reboisement complet des espaces reboisés en moitié ;
  • Reboisement des autres espaces déboisés au sein de la réserve ;
  • Barricade complète de tous les passages (sentiers) non désirés traversant la réserve naturelle de Kalonge ;
  • Poursuivre la sensibilisation de la communauté locale ;
  • Poursuivre le sauvetage et la réhabilitation de la faune sauvage ;
  • Réaliser un inventaire préliminaire de la faune et flore de la réserve naturelle de Kalonge ;
  • Créer un sous-projet de réhabilitation et équipement des installations de la réserve naturelle de Kalonge (pour favoriser les visites et accueil des chercheurs locaux/nationaux). Etc…

Difficultés rencontrées

  • L’insuffisance du matériel de terrain ne favorise pas l’avancement rapide des activités.
  • L’insuffisance des moyens financiers ne permet pas à l’association d’engager un nombre suffisant d’intervenants pour un avancement rapide des activités. Ceci empêche également la réalisation d’un suivi régulier des activités sur terrain et des bénéficiaires des semences.

Conclusion

Au terme de ce rapport, concluons sans conclure en signalant l’importance de la restauration des espaces dévastés par le déboisement, mais aussi celles de soutien aux membres de la communauté locale.

Les actions de soutien  aux membres de la communauté locale s’inscrit dans le cadre de la promotion de la conservation communautaire. C’est associer les populations locales aux activités de conservation et protection de la nature dans leurs milieux de vie.

Les actions de reboisement s’inscrivent  dans la lutte contre le réchauffement et/ou changement climatique au bénéfice de la planète toute entière.

Complétant ces actions par le sauvetage et la réhabilitation de la faune sauvage illégalement détenue par les chasseurs/braconniers, le Paradis des Primates a ainsi rempli ses missions statutaires, tout en restant dans les recommandations formulées par ses partenaires.

 

Projet de Création, Restauration et Conservation de la Réserve Naturelle de Kalonge