Paradis des Primates (P-P), est une Organisation Non Gouvernementale, Sans But Lucratif, Apolitique et Non confessionnelle.

Enregistré sous le Certificat d’Enregistrement numéro 97/CJ/SG/EDD/017, au Ministère de l’Environnement et Développement Durable de la République Démocratique du Congo, et sous l’Acte Notarié numéro 0176/2017 et sous le numéro F.92/29.080 du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux et Droits Humains de la République Démocratique du Congo.

Paradis des Primates en soi, constitue un système éco-systémique, qui est une unité fonctionnelle pour la protection et la conservation de la biodiversité en général et des primates en particulier. Cette unité fonctionnelle vise à secourir la biodiversité en voie de disparition ou ceux menacée d’extinction (grands singes et autres), pour leur protection et conservation enfin de pouvoir prévenir les dangers qui seraient liés à leur totale extinction de la planète.

Motivation de la création du Paradis des Primates

La nature nous a été léguée toute intacte par nos ancêtres des générations passées, aujourd’hui il est de notre devoir de la protéger enfin de pouvoir la léguer aux futures générations ; ceci sera un acte de reconnaissance à nos aïeux. Et toute l’humanité en tant qu’héritière de ce legs, l’implication de chacun dans cette lutte est d’une importance très capitale.

Paradis des Primates étant une structure indépendante intervenant dans la santé des écosystèmes par la sauvegarde des primates et autres biodiversité au profit de la planète toute entière, convaincue que les primates jouent un rôle principal dans la reforestation, le maintien et la santé de la nature, tout en empêchant que le dioxyde de carbone (CO2) ne se repende dans l’atmosphère et réchauffer le climat ; c’est ici où il faudrait comprendre qu’en protégeant les primates et leur habitation, nous intervenons directement dans la lutte contre le réchauffement climatique, au profit encore une fois de la planète toute entière.

Après avoir mené des investigations sur la cause de la disparition et/ou diminution des primates dans les forêts non protégées en RD Congo. Et après que les récents rapports publiés par les experts et spécialistes de la faune et de la nature, aient prédis la disparition totale des grands singes de la planète terre, entre les 25 et 50 années avenirs, si rien de concret n’est pas fait dans le processus de la protection et de la conservation de ceux-ci. Ces rapports indiquent que, plus de soixante pourcent (60 %) des primates ont déjà disparus de la terre. Ceci devenant de plus en plus inquiétant et demande un dévouement total pour la sauvegarde de ces animaux. C’est pourquoi nous avons pensé que la conservation de la nature devrait être une affaire de tout le monde, car la destruction et/ou dégradation et la diminution spectaculaire des animaux dans des forêts ou parcs, deviennent de plus en plus grandissantes, et cela demande un grand sacrifice pour la réussite de leur protection et conservation. D’où notre implication au bénéfice de la planète à travers les actions de cette organisation, étant donné que l’humanité à laquelle nous appartenons est en grande partie responsable des actions négatives sur la nature.

La nature nous fonde, elle nous humanise et elle nous fait vivre. La vie n’est plus sans la nature. En protégeant cette nature, nous protégeons notre propre existence, notre propre survie et notre propre avenir tout en garantissant celle des générations futures sur cette terre. (D’après Dalley-Divin SAA-SITA).

Vision

Le Paradis des Primates a comme vision : l’instauration de l’unité et de la cohésion au sein de la nature à travers le rôle des primates dans celle-ci, une coexistence entre l’Homme et les primates. Grâce aux actions de repeuplement et conservation, nous attend voir, l’augmentation du nombre des primates en général et de la biodiversité sauvage sur la planète, pour que la santé de la nature reste maintenue au profit du bien-être de l’humanité.

Mission

La protection et la conservation ou la sauvegarde la biodiversité en général, c’est notre mission. Tout comme la reconstitution des écosystèmes, le maintien de la santé de la nature et l’amélioration de l’habitat naturel de la biodiversité faunique sauvage.

Promouvoir la conservation communautaire en équipant les communautés locales dans leurs milieux de vie, des outils et/ou formations nécessaires pour la protection et la bonne gestion de la biodiversité mais aussi, des forêts tropicales communautaires qui abritent une grande diversité biologique.

QUI SOMMES-NOUS